Musiciens

Que l’on fasse du rap, du jazz, de l’électro, du rock, du punk, du métal, de la world, de la fusion, un peu de l’un et beaucoup de l’autre, qu’on slame, scate ou qu’on hurle, qu’on slape une corde ou qu’on sauvegarde une piste, on est MUSICIEN. Et si on joue à plusieurs, on est un GROUPE.

Pour recevoir la newsletter « musiciens » et être informé de tous les rendez-vous pour les musiciens, remplissez le formulaire ici.

Paloma a créé une page spécialement destinée aux musiciens sur Facebook, où chacun peut relayer son clip, son concert, ou toute information utile à l’ensemble des musiciens : page Facebook pour les musiciens.

Paloma propose également deux dispositifs d’accompagnement : La Factory et Manu.

La Factory de Paloma emprunte son nom au lieu ouvert par Andy Warhol à New-York en 1964.
Un appartement que l’artiste avait transformé en atelier pluridisciplinaire dans lequel, pendant plusieurs années, se sont rencontrés des artistes de tous univers. Cette proximité leur a permis de travailler ensemble et ainsi de stimuler leur créativité. De cette demeure, Paloma veut garder le concept de laboratoire propice à la fabrique de projets collaboratifs et d’utopies.
L’objectif : croiser les compétences, les expériences, produire des échanges entre artistes, professionnels et publics afin de participer la création de projets artistiques innovants « made in le Sud ».

Comment intégrer la Factory ?  En répondant au formulaire de candidature avant le 2 avril 2018.
Qu’est devenue LaBelle Paloma ?  LaBelle Paloma évolue vers la Factory . C’est ainsi un projet plus participatif  et moins formaté, où l’artiste n’est plus consommateur mais bien partenaire de l’accompagnement de projets musicaux que Paloma propose.

MANU (« Musiques Actuelles : Nouveaux Univers ») : c’est le dispositif d’accompagnement de la pratique musicale de Paloma. Il est destiné aux groupes de Nîmes et du Gard. Chaque trimestre de la saison, Paloma lance un appel à candidature qu’il faut attraper au vol.