L’habit ne fais pas le rappeur

Avez-vous déjà vu des portraits de Lomepal vêtu d’une cuculle monastique, Soprano affublé d’une collerette, ou Angèle en Joconde à la sauce XIXème siècle ? L’auteur de ces illustrations aux montages d’une précision incroyable s’appelle Kyesone et s’amuse avec talent, humour et finesse à croiser les époques, les sauter, les mixer. Résultat : sur sa page Instagram, devenue désormais incontournable, on y trouve des peintures d’artistes rap, pop, éléctro du monde entier devenu·es alors empereurs, moines ou aristocrates… et qu’on a envie d’accrocher au dessus de sa cheminée. Regarder ici