Travail autour de la Rumba catalane

Depuis fin 2017, Paloma accompagne l’artiste perpignanais Antoine Tato Garcia. Cet artiste a œuvré dans l’ombre des plus grand pendant des années. Compositeur, interprète, arrangeur … il a enfin sorti son premier album sous son propre nom. Accompagné par Paloma sur divers temps de pré-prod, de réflexion stratégique et de communication, le groupe est désormais familier du projet de Paloma. L’objectif a été de lier ses intérêts de développement à une opportunité de mettre en valeur la culture gitane et cette musique, la rumba.

En parallèle, Paloma a œuvré aux côtés de sa structure de production Karu Prod et de la Casa Musicale, en temps que coordinateur sur le Gard, pour une future intégration de la Rumba gitane au patrimoine immatériel de l’Unesco. Nous avons dès fin 2018 initié des rencontres artistiques, des ateliers, des échanges, des concerts, des conférences, le recensement des artistes gardois et des acteurs de la transmission de cette musique, afin de mettre en lumière une pratique artistique peu présente dans les institutions culturelles et de « toucher » des habitants du Gard que nous atteignons peu depuis l’ouverture de Paloma. Le projet s’est construit en lien avec d’autres partenaires, comme Le Centre Social « Les Hérissons » à Alès, La Compagnie Mamzelle Flamenka, Le festival Les Suds à Arles, Le Théâtre de Nîmes (porteur du festival de flamenco), et La Communauté de Communes Pays d’uzès.