Vendredi 26 avril 2024 - 20H

Festival DELCO

KEEP THE BASTARDS HONEST + HYPERCULTE + OGINO
  • 20H - Club
  • Location Plein / Réduit : 10 € / 7 €
  • Soir même Plein / Réduit : 13 € / 10 €
  • psyché-rock / Rock

Le festival DELCO animé par un groupe à géométrie variable d’acteurs culturels nîmois oeuvre depuis 2008 à la mise en avant des musiques insoumises de tous styles, multipliant les partenariats et les collaborations afin de garder une fraîcheur indispensable à ce genre de quête.

Dans le cadre du festival DELCO, l’associationTRIG en collaboration avec Paloma et Assos’Y’Song vous propose une soirée dense et légère !
Dense par la programmation de ces trois projets audacieux. Légère car portée par un solo YANN JOUSSEIN, un duo HYPERCULTE et un trio OGINO.
Toutefois, dans quel ordre va se passer cette soirée ? Pour le découvrir et le vivre, nous vous invitons à venir au Club de Paloma ce vendredi 26 avril à partir de 20h.

 

Le festival DELCO est soutenu par la ville de Nîmes, le Conseil Général du Gard et la Contemporaine de Nîmes

  • KEEP THE BASTARDS HONEST

Ce nouveau solo du batteur Yann Joussein (Tribalism3) nous amène à une transe et une danse singulière. Les bandes sonores sur lesquelles le batteur pose son jeu puissant et hypnotique piochent aussi bien dans le krautrock que dans l’indus. Keep the Bastards Honnest nous plonge dans un tunnel de son qui nous fait voyager de l’univers de Keiji Haino à celui plus onirique de Ken Ikeda en passant par l’énergie rebelle du free jazz des années 60.

  • HYPERCULTE

Si vous ne connaissez pas le groupe Hyperculte, attendez-vous à du krautrock enragé, du post-punk énergique et des voix éthérées. Face à l’effondrement de notre monde moderne, à ses échecs et à l’impasse dans laquelle nous nous précipitons tous, le groupe fait une déclaration politique : « Ce monde est mort, gloire au nouveau « . Il s’agit de changement, de lutte, d’espoir et de reconstruction de nos communautés. Le groupe réunit deux figures de la scène subculturelle genevoise : Vincent Bertholet (Orchestre Tout Puissant Marcel Duchamp) et Simone Aubert (Tout Bleu, Massicot).

  • OGINO

 La musique de ce trio est clairement guidée par les mélodies entêtantes et alambiquées façonnées par la guitare. Elles sont superbement accompagnées par une rythmique Basse – Batterie plus qu’énergétique. La musique d’Ogino est à la croisée du math rock et du jazz contemporain, une musique qui tout en étant d’une magnifique complexité parle directement au corps.

Infos navettes

Aller :
– En trambus avec les lignes T2 et T4, notamment depuis les arrêts « Musée Romanité » et « Gare Feuchères » – arrêt Paloma
Lignes 12, 21 et 22 depuis les villages du Nord Est de Nîmes – arrêt Paloma

Retour :
Un trajet retour unique est assuré par la ligne T2 depuis l’arrêt « Paloma » jusqu’à la Gare SNCF et le centre-ville.
Départ environ 20 min après la fin des concerts. 

Covoiturage

Partager & commenter