FFF + Lena and the deep soul — Terminé

  • 20H
  • Grande Salle
  • Terminé
1987, la France vibre au son de la scène post-punk alternative, quelques irréductibles préfèrent danser sur des rythmes noirs… Marco Prince DJ dans la boîte de nuit parisienne la plus courue, Le Palace, fait la connaissance d’un jeune comédien, Nicolas Baby. De leur rencontre naît ce qui aujourd’hui peu apparaître comme une première mouture de la Fédération Française de Funk. A ce moment là Yarol Poupaud continue à travailler les riffs de Chuck Berry et de Jimi Hendrix.  C’est dans un casting publicitaire qu’il fait la connaissance de Marco Prince. Aucun des deux ne seront retenus par les casteurs mais décident de faire ensemble de la musique. Nicolas abandonne la guitare à Yarol et s’empare de la basse… Côté batterie Krishoo Monthieux qui « tourne » autour du groupe depuis quelques temps rejoint FFF.
Décembre 90, le public les découvre aux Transmusicales de Rennes. Convoités, c’est le label Epic chez Sony qui dégaine le plus vite et les signe. Le grand gourou funk George Clinton s’entiche des frenchies, et les adoubent sur les marches du sacré cœur dans une séquence culte aujourd’hui du clip New Funk Generation. Au nom du père, les membres de FFF sont chevaliers du funk ! Le père du Parliament Funkadelic les emmène aussi en tournée avec son gang surles routes européennes. Entre temps leur premier disque Blast Cultureest sorti, 13 titres dont une reprise signée Gainsbourg, Le requiem pour un con…Bilan comptable 80 0000 disques écoulés. Essai transformé ! FFF fait partie alors de « l’aventure » Hôpital Éphémère, lieu de fête et de création, temple parisien de la culture underground où ils disposent d’un studio, mais c’est déjà sur scène qu’ils se forgent leur réputation. Un concert de FFF sonne comme une déflagration.

Lena and The Deep Soul font souffler le vent de la soul sur Montpellier et leur nouvel EP s’illustre par sa sensualité et son groove assuré. Les influences revendiquées sont celles de Curtis Mayfield et du funk seventies, et les cinq musiciens s’évertuent à façonner un écrin autour de la voix voluptueuse de Lena, que ce soit pour une ballade ouatée (Black beauty) ou pour des appels à la danse tout en élégance et douceur.

Infos navettes

Attention : nouveau mode de desserte : Plus de fréquences, plus d’arrêts et un terminus plus proche de Paloma.

Navette Aller : Ligne 2 « CHU Carrémeau – Smac Paloma ». Fréquence : toutes les 10 minutes environ, jusqu’à 21h30. Arrêt terminus Smac Paloma.

Lignes périurbaines déjà existantes : 11,12, 21 et 22

Navette Retour : Ligne 2  »Smac Paloma- CHU Carrémeau »
Tous les arrêts sont desservis jusqu’au terminus  »CHU Carrémeau »

Navettes retour Paloma vers centre ville : 00h et 01h30

Prix d’un ticket de bus habituel : 1,60 €

 

Partager & commenter