Samedi 4 mars 2023 - 20H

LOCAL HEROES : BOB PASSION + ROCKET + PRINCESSE NÄPALM

  • 20H - Club
  • Gratuit
  • Electro / Pop / Punk

Seconde soirée dédiée à la découverte locale, avec cette fois-ci une programmation pop ! Un copieux menu avec l’univers évanescent et délicat de Bob Passion, le groove synthétique de Rocket porté par la superbe voix de son chanteur et les grands-écarts faciaux electro punk des foutraques Princesse Näpalm.

Le musicien français Bob Passion a réussi à faire parler de lui avec son indie pop résolument smooth et ensoleillée qui rappelle quelque peu Mild High Club ou encore Boy Pablo, des influences que l’on retrouve sur son premier EP nommé Mentalo. Composé de cinq titres, il assume parfaitement son costume d’anti-héros qui reste attachant malgré tout. On se laisse emporter par ces mélodies célestes telles que « Couvre-toi » en guise d’ouverture mais encore « La Clef » et « Le Rêve » où il brouille les pistes entre textes sérieux et moments plus second degré. Il n’empêche que le musicien français saura se faire une place sur la scène avec sa musique douce-amère et insouciante notamment sur « Mon téléphone » et « C Le Moi » en guise de clôture. On a hâte de découvrir la suite.

Une variation oldschool de pop-urbaine avec ses influences assumées des années fin 80’s / début 90’s. La charismatique interprétation vocale masculine propulse un refrain fort accrocheur appuyé par une ligne mélodique ultra-accessible. La légèreté est au menu sur son single A Tease avec ses multiples clins d’œil de la scène pop de l’époque, en y allant même avec une chorégraphie de boys band.

La licorne est une créature légendaire représentée pour le première fois en 2600 av J.-C. dans la vallée de l’Indus (le Pakistan moderne). « C’est une licorne ou juste un poney avec un chapeau de fête ? » Voici la question que Léo Lenvers, Classico Mig et $uperPolo se sont posées, 4600 ans plus tard. Dans leur voyage, certainement trop acidulé, ils créent le projet PRINCESSE NÄPALM ; une forme d’expression libre observant l’impossibilité de classer strictement les genres. Pour faire simple, c’est le mythe de la dame rose (et non blanche) d’Avignon-Paris-Montpellier (et non de Palavas-les-Flots) qui aime les fusions et les contrastes entre le post-punk et l’hyperpop.

Infos navettes

Aller :
– En trambus avec les lignes T2 et T4, notamment depuis les arrêts « Musée Romanité » et « Gare Feuchères » – arrêt Paloma
Lignes 12, 21 et 22 depuis les villages du Nord Est de Nîmes – arrêt Paloma

Retour :
Un trajet retour unique est assuré par la ligne T2 depuis l’arrêt « Paloma » jusqu’à la Gare SNCF et le centre-ville.
Départ environ 20 min après la fin des concerts. 

Partager & commenter