Minuit

  • 20H
  • Club
  • Location Unique : 6 €
  • Paloma

Après une arrivée sans préavis sur la scène hexagonale, d’un EP acclamé tant par la critique que par le public et une tournée partout en France, voici enfin Vertigo. Un premier album à la hauteur de tout ce qu’on pouvait imaginer de la part de Simone Ringer (chant), Raoul Chichin (guitare), Joseph Delmas (guitare) et Clément Aubert (basse). Ici, le groupe affirme son aptitude à transcender les contrastes entre sentiments bruts et mélopées entraînantes. Si la mode est aux atmosphères hip-hop et urbaines, Minuit s’affranchit des tendances en préférant cultiver son jardin rock’n’roll… sans oublier que les solos de guitares peuvent s’habiller d’échos synthétiques. Musiciens accomplis, les membres de Minuit sont à la fois des bêtes de scène et des ermites de studio. Et c’est à Paris, leur bercail, qu’ils ont enregistré Vertigo. L’amour, l’amitié, la solitude, la ville, l’ailleurs, les addictions, l’onirique… S’ouvrant sur un clin d’œil fiévreux à Blondie, Vertigo est un album hautement visuel et foisonnant. Live également, puisque certains de ses morceaux ont d’abord été testés sur scène avant d’être façonnés en studio. Ainsi, la mélancolie se twiste de rythmiques imparables, celles du funk, du disco ou du punk, et des mélodies accrocheuses. Aucun sens de la posture chez les membres de Minuit qui ne veulent pas mentir ou pratiquer les subterfuges. Ils revendiquent être des amis où chaque individualité discute ses choix, formant une bande qui fait front sur scène et entraîne le public dans sa folle danse. Influencé par Michael Jackson (toutes périodes confondues !), Chic, Billy Idol, Beck, Lana del Rey, Steve Stevens, Goldfrapp, LCD Soundsystem, T. Rex et autres grandes figures tutélaires du glam rock, Vertigo témoigne de cette énergie débordante. Graphiste de formation, Simone traduit en images, via l’identité visuelle du groupe, la musique de Minuit. On pense aux grands courants pop, des pochettes des années 60 façon Storm Thogerson au cultissime magazine Toilet Paper de Maurizio Cattelan et Pierpaolo Ferrari… Immédiat, décalé, coloré, saturé. À l’instar du son rock de Minuit, qui coule désormais dans nos veines, nos yeux et nos oreilles.

Infos navettes

Bus Aller : Ligne 2 « CHU Carrémeau – Citadelle/Paloma ».
Fréquence : toutes les 10 minutes environ, jusqu’à 21h30.

Les soirs de concert, sur simple demande, le bus vous dépose à Paloma.

Lignes périurbaines déjà existantes : 11,12, 21 et 22

Bus Retour : Ligne 2  « Citadelle/Paloma – CHU Carrémeau »
Tous les arrêts sont desservis jusqu’au terminus  »CHU Carrémeau »

Prix d’un ticket de bus habituel : 1,60 €

Détail des horaires de retour pour ce concert à venir.

Partager & commenter