This is not a Love Song J3 — Terminé

  • 19H
  • Grande Salle / Club
  • Terminé
  • Paloma et Come On People

This is not a love song n’est pas une chanson d’amour… Dommage, nous aurions pu vous proposer un duo entre Johnny Rotten et Siouxsie, une valse entre Morissey et Robert Smith, une reprise d’Echo And The Bunnymen par Karftwerk…
This is not a love song n’est pas non plus une compilation ou un catalogue de tendances mais un condensé d’indépendance, de talents novateurs et d’esprit rock.

This is not a love Song est avant tout une invitation… à découvrir et aimer la nouvelle scène des groupes indés, pointus et follement doués. Un festival d’envolées pop, de vertiges électroniques, de vibrations hip hop et de rock fiévreux. En association complice avec Come on People, Paloma deviendra pour quelques jours le nouvel épicentre des festivaliers amateurs du genre. Club et grande salle en ébullition jusqu’au milieu de la nuit, un patio empli d’odeurs printanières pour se rafraîchir entre chaque déflagration sonore: Paloma sera l’hôtesse idéale de quatre soirées d’exception.

Ce trio hollandais, qui a déjà 2 albums à son actifs, produit sur scène un set époustouflant emmené notamment par son chanteur charismatique et bondissant Kevin Stunnenberg, nous laissant à la limite de l’asphyxie. Ils nous essaiment un rock psychédélique nerveux, une sorte de mariage fougueux entre Led Zeppelin, les Doors et Queens Of The Stone Age …

Une énergie incroyable, une rythmique d’enfer, parions qu’ils nous retourneront la Grande Scène de Paloma !

Bass Drum of Death est de ces groupes qui excellent en live. Ils ont à peine de la barbe et voudraient ressusciter un par un les rockeurs qui ont un jour – ou toujours – éveillé l’esprit rebelle de leurs pères. Comme de nombreux autres avant eux, les Bass Drum of Death ne sont que deux mais font plus de bruit que les autres !

A découvrir dans la Grande Salle

Dinosaur Jr est le groupe indie rock US par excellence. Ce trio trio culte a écrit les plus belles lettres de noblesse de la scène noise grunge des 90′s ! Riffs de guitare rageurs, vengeurs…, basse ultra lourde pour des compositions diablement inspirées. Avis aux sceptiques, Jay Mascis et les siens sont toujours bien vivants et prêts à en découdre. Qu’on se le dise !

Le moins que l’on puisse dire c’est que Miles Kane, tout comme son compère Alex Turner (The Last Shadow Puppets), a digéré la Brit Pop et l’Indie Rock des 90′s et s’est sans doute gavé de Lee Hazelwood.

Miles Kane à fait ces débuts en 2004 avec le groupe The Little Flames dont une partie deviendra, en 2006, The Rascals, groupe de Liverpool. Après la sortie d’un EP « Out of Dreams » (2007), et d’un album « Rascalize » (2008), Miles Kane s’associe à Alex Turner, desArctic Monkeys pour un très classieux premier opus des Last Shadow Puppets  »The Age Of Understatement« .

Grande Salle

Quand deux artistes aussi talentueux que l’écossais Hudson Mohawke & le canadien Lunice collaborent, ça donne forcément un projet ébouriffant.

Parfaite synthèse de l’univers des 2 beatmakers clairement en avance sur leur temps, le duo avait enflammé en décembre dernier le hall des Transes Musicales de Rennes. Mélange de beats percutants, boucles lancinantes, et sonorités rap, croisement de Trap et de dance musique en une mutation intrépide et novatrice, votre cerveau et vos jambes ne s’en remettront pas !

Grande Salle

  • Reverso Mecanic

  • Pop

De tout temps, de toute civilisation, des rivalités sont nées entre des cités voisines, ne visant que la gloire et la suprématie sur la région. Rome & Athènes, Pekin & Shanghai, Jerusalem & Constantinople et bien sur Nimes & Montpellier. Cependant, certaines entités luttent jours et nuits afin d’apaiser ces tensions : Reverso Mecanic appartient à cette catégorie.  Originaire de Montpellier, le trio Reverso Mecanic dispose déjà d’une notoriété certaine dans la région. A coup de premières parties retentissantes (Death In Vegas, Poni Hoax ou Young Gods entre autres) et de prestations de premier ordre (Selection Printemps de Bourges 2011 et Nuits Sonores 2013), Reverso Mecanic s’annonce être un des plus dignes représentants de la pop régionale.  Leur premier LP « Crème » est un condensé de pépites pop que le groupe sait décupler une fois sur scène. Et puisque la culture locale n’est jamais loin, les titres se bonifient avec le temps et les écoutes.

Originaire de Montpellier, le trio Reverso Mecanic dispose déjà d’une notoriété certaine dans la région. A coup de premières parties retentissantes (Death In VegasPoni Hoax ouYoung Gods entre autres) et de prestations de premier ordre (Selection Printemps de Bourges 2011 et Nuits Sonores 2013), Reverso Mecanic s’annonce être un des plus dignes représentants de la pop régionale.

Leur premier LP « Crème » est un condensé de pépites pop que le groupe sait décupler une fois sur scène. Et puisque la culture locale n’est jamais loin, les titres se bonifient avec le temps et les écoutes.

Club

Tout juste 22 printemps et une voix de crooner, Mac Demarco est un artiste hors norme. En octobre 2012, il surprend avec la sortie de son véritable premier album solo « 2″ avec 10 titres simples, sans fioritures, qui comptent des histoires de famille, d’amour et de cigarettes, une vision désabusée du quotidien.

Artiste touchant et disque d’une grande fraicheur quasi addictif, Mac Demarco s’annonce sans aucun doute en artiste incontournable de ces prochaines années.

Club

Artiste montant de la nouvelle scène Soul américaine, JESSE BOYKINS III, est originaire de Chicago. Installé à Brooklyn, il sort en 2011 le EP “Way of a Wayfare” produit par l’anglais Gold Panda signé sur le label électro Ghostly International.

En 2012, la sortie de l’album « Zulu Guru » est acclamé par la critique, collection de morceaux avec une orientation clairement influencée Hip Hop et R&B. un savant mélange lyrique et musicale.

Alors que les récompenses pleuvent et qu’ils sont des stars au Danemark, VETO aurait pourtant dû décoller en France dès 2009. Un début de frémissement médiatique leur valut notamment de figurer sur le sampler d’octobre 2009 des Inrocks. Depuis, plus rien. La France se retrouvait privée de VETO avant même d’avoir pu y goûter vraiment. Pour autant, le plus petit instant du set aurait pu justifier le déplacement, faisant exploser cette même fièvre du groupe sur scène, ces mêmes musiciens habités, cette même irrésistible invitation à danser, ce même électro-rock ne cédant ni entièrement au rock ni entièrement à l’électro, et cette voix du chanteur, intense et belle, formidable véhicule émotionnel.

A retrouver dans le club !

Créé en 1997 et initialement composé d’Arnaud Rebotini et d‘Ivan Smagghe, le groupe a su imposer une touche personnelle à base de sons dark et de rythmes Electro Body Music. Black Strobe s’est fait remarqué en remixant quelques groupes cultes (Depeche mode, Rammstein, The Rapture,…).

Avec quelques tubes hypnotiques comme « Me and Madonna » (2002) ou « Italian Fireflies » (2003), le duo a démontré sa puissance créative et s’est forgé un nom sur la scène internationale.

 

Infos navettes

Bus Aller : Ligne 2 « CHU Carrémeau – Citadelle/Paloma ».
Fréquence : toutes les 10 minutes environ, jusqu’à 21h30.

Les soirs de concert, sur simple demande, le bus vous dépose à Paloma.

Lignes périurbaines déjà existantes : 11,12, 21 et 22

Bus Retour : Ligne 2  « Citadelle/Paloma – CHU Carrémeau »
Tous les arrêts sont desservis jusqu’au terminus  »CHU Carrémeau »

Prix d’un ticket de bus habituel : 1,60 €

Détail des horaires de retour pour ce concert à venir.

Partager & commenter